Crédit photo : Paul Compère

Nous sommes tous "autonettoyants" !

Enfants qui dansent de joie sous la pluie 900 op

Oser le "Far-West" 

Pratiquer le "Far West", c’est s’attaquer à de nouveaux territoires et exprimer sa curiosité en allant là où peu des gens décident d’aller.

Cela implique de briser ses chaînes, de sortir des sentiers battus pour aller au-delà de sa zone de confort, et même si cela attise nos peurs, le bénéfice secondaire de ce mode de fonctionnement est de n’avoir aucun regret.

Le plus angoissant dans la vie n’est pas d’avoir osé et de s’être trompé, mais de se reprocher de ne pas y être allé.

Trouver sa place

Le bonheur, c’est d’être à "sa" place, car quand on la trouve, on ne ressent plus l’effort investi et on réussit alors tout ce qu’on fait.

Nous avons tous un potentiel immense, bien plus grand qu’on ne l’imagine, à condition de détecter ses "forces".

Malheureusement, pour découvrir son élément naturel, nous partons trop souvent de l’inutile, et de ce que nous n’aimons pas faire, or tout l’enjeu est de partir du meilleur, ce qui nous rend heureux et nous intéresse pour faire émerger le meilleur de nous-même.

Si corriger ses défauts utilise de l’énergie, réveiller ses qualités nous en donne.

Ça va bien se passer… 

La vie est parfois dure, et certaines situations sont difficiles à vivre, notamment quand nous peinons à imaginer et à définir les perspectives de notre devenir.

Ce sont parfois les pires moments d’une vie.

Pour changer la donne et transformer la réalité, il faut déjà l’accueillir avec lucidité.

Être heureux, c’est aussi accepter de ne pas l’être tout le temps, et garder en tête que tout va bien se passer et se terminer car rien ne dure jamais, le bonheur comme le malheur.

Même si la courbe est parfois longue, la spirale profonde, on se remet toujours de tout.

Et les chercheurs l’ont scientifiquement identifié : nous sommes « auto-nettoyants », « auto-réparables », tous sans exception.

Bioenergetique notre corps se recree en permanence 724 op

Il n’y a donc aucun raccourci à la vie, aucun moyen d’éviter les difficultés, et ce serait d’ailleurs inintéressant car sans apprentissage, ni évolution.

Source

Ajouter un commentaire

 

 Formation ydr gabs

"Rire ce n'est pas fuir la réalité, c'est plonger corps et âme en pleine existence"  Alexandre Jollien

Choisir de rire

Le Yoga du Rire est une pratique, pas un divertissement.

Chaque individu peut influencer son niveau de bien-être selon les efforts qu'il fait ou pas.

Notre organisme ne fait pas la différence entre un rire intentionnel et un rire spontané

On obtient les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques au bout de 10 à 15 minutes de rire ample volontairement soutenu. 

Un entraînement régulier est nécessaire comme n'importe quel apprentissage (sinon ce serait comme décider de courir sans jamais courir). 

S'entraîner permet aussi d'améliorer notre équilibre émotionnel.

Arbre ydr rose grand format web