L'essentiel c'est de donner à réfléchir

 Penser sain

Cliquez sur le titre de l'article pour le lire entièrement

Les 4 besoins humains de base essentiels de l'engagement au travail...ou ailleurs

I love my job

 

Tous les jours, l'esprit de millions de personnes meurt à l'entrée de leur lieu de travail. Il y a une épidémie de travailleurs qui se désintéressent et se désengagent de leur travail et le coût pour l'économie américaine a été évalué à plus de 300 milliards de dollars par an. Selon un sondage de Deloitte, seulement 20% des personnes se disent vraiment passionnées par leur travail, et les sondages Gallup montrent que la grande majorité des travailleurs sont désengagés, avec environ 23 millions de personnes «activement désengagées».

Ce problème présente un énorme défi pour les dirigeants. Pire que de faire face aux effets du turn-over, il s'agit de gérer des travailleurs désengagés qui ont décidé de «quitter et rester», de les payer pour sous-performer et finalement nuire à l'efficacité organisationnelle de l'entreprise concernée.

En effectuant plus de 19 000 entretiens de départ volontaire, Leigh Branham, auteur de "The 7 Hidden Reasons Employees Leave", a identifié quatre besoins fondamentaux qui, s'ils sont respectés, favorisent l'engagement de chacun.

4 besoins humains pour lengagement 1

1/ CONFIANCE : La confiance est le fondement de toute relation fructueuse et, sur le lieu de travail, elle est non négociable si les dirigeants souhaitent tirer parti de tous les efforts et de la passion de leurs salariés.

2/ ESPOIR : Dans une entreprise, les dirigeants sont des revendeurs d'espoir et devraient insuffler un sentiment d'espoir dans les personnes qu'ils dirigent. Tout salarié a besoin de croire qu'il sera en mesure de grandir, de développer ses compétences et d'avoir la possibilité d'évoluer ou de progresser dans sa carrière.

3/ SE SENTIR UTILE : Malgré ses difficultés et ses défis, le travail est une expérience intrinsèquement enrichissante pour tous. Nous tirons énormément d'estime de soi de notre travail lorsque nous nous sentons reconnus.

4/ SE SENTIR COMPÉTENT : Si le travail est trop simple, il est facile de perdre tout intérêt et de se désengager. Si le travail est trop difficile, il peut mener au découragement et à la frustration. Les dirigeants devraient constamment être à la recherche de moyens pour placer chaque salarié au bon endroit où il serait mis au défi au juste niveau.

Le non-respect de ces besoins coûte aux entreprises un montant équivalent à 7% de leurs ventes annuelles totales.


Le respect de ces besoins entraîne : - une baisse significative (comprise entre 9% et 32%) du turn-over.
                                                    - une amélioration de 3 à 4% des scores de satisfaction des clients et une augmentation correspondante de 1,5% du chiffre d'affaires.
                                                    -  une hausse de productivité de 5% à 10%.

Pausez-vous / Take a Laugh break

Take a laugh break

Nous vous proposons une petite expérience sur 10 respirations.

1/ Avant de commencer, notez quel est votre état d'esprit. 

2/Suivez le rythme proposé dans cette vidéo mais expirez en riant d'un rire qui engage vraiment votre corps.

3/ Comment vous sentez-vous ?

4/ N'oubliez pas de vous dire merci pour cet instant cadeau que vous venez de vous offrir

 

Nous sommes tous "autonettoyants" !

Enfants qui dansent de joie sous la pluie 900 op

Oser le "Far-West" 

Pratiquer le "Far West", c’est s’attaquer à de nouveaux territoires et exprimer sa curiosité en allant là où peu des gens décident d’aller.

Cela implique de briser ses chaînes, de sortir des sentiers battus pour aller au-delà de sa zone de confort, et même si cela attise nos peurs, le bénéfice secondaire de ce mode de fonctionnement est de n’avoir aucun regret.

Le plus angoissant dans la vie n’est pas d’avoir osé et de s’être trompé, mais de se reprocher de ne pas y être allé.

Trouver sa place

Le bonheur, c’est d’être à "sa" place, car quand on la trouve, on ne ressent plus l’effort investi et on réussit alors tout ce qu’on fait.

Nous avons tous un potentiel immense, bien plus grand qu’on ne l’imagine, à condition de détecter ses "forces".

Malheureusement, pour découvrir son élément naturel, nous partons trop souvent de l’inutile, et de ce que nous n’aimons pas faire, or tout l’enjeu est de partir du meilleur, ce qui nous rend heureux et nous intéresse pour faire émerger le meilleur de nous-même.

Si corriger ses défauts utilise de l’énergie, réveiller ses qualités nous en donne.

Ça va bien se passer… 

La vie est parfois dure, et certaines situations sont difficiles à vivre, notamment quand nous peinons à imaginer et à définir les perspectives de notre devenir.

Ce sont parfois les pires moments d’une vie.

Pour changer la donne et transformer la réalité, il faut déjà l’accueillir avec lucidité.

Être heureux, c’est aussi accepter de ne pas l’être tout le temps, et garder en tête que tout va bien se passer et se terminer car rien ne dure jamais, le bonheur comme le malheur.

Même si la courbe est parfois longue, la spirale profonde, on se remet toujours de tout.

Et les chercheurs l’ont scientifiquement identifié : nous sommes « auto-nettoyants », « auto-réparables », tous sans exception.

Bioenergetique notre corps se recree en permanence 724 op

Il n’y a donc aucun raccourci à la vie, aucun moyen d’éviter les difficultés, et ce serait d’ailleurs inintéressant car sans apprentissage, ni évolution.

Source

Yoga du rire et épigénétique

L’épigénétique : la grande révolution de la biologie de ces 5 dernières années.

 

La génétique en son temps a déjà été une révolution.

On a découvert qu’une molécule située dans le noyau des cellules, appelée ADN contenait les codes pour exprimer les gènes d’un individu. C'est comme un livre, un plan des caractéristiques de chaque individu.

Or on s’est rendu compte que seulement 15% de L’ADN codait pour les fonctions dont notre organisme avait besoin pour vivre c’est à dire des protéines et des enzymes.

A quoi donc servent les 85 % restants ?

N’ayant aucune réponse à l’époque, on l’a appelé l’ADN poubelle. Étonnant tout de même qu’une telle merveille ne serve en grande partie à rien.

C’est là qu’intervient l’épigénétique.

épigénétique-adn-rester en bonne santé 

On a travaillé sur des cellules souches, cellules encore indifférenciées qui peuvent engendrer plusieurs sortes de cellules. On s’est rendu compte que des cellules souches identiques cultivées dans des boîtes de culture peuvent se transformer aussi bien en muscle, en os ou en graisse selon qu’on change le milieu dans lequel elles vivent.

Donc l’information qui provient de l’environnement joue un rôle primordial pour déterminer ce qu’il se passe dans les cellules.

Comment est-ce possible ? Grâce aux 85 % d’ADN "poubelle" !

Ces parties d’ADN codent pour de petites molécules d’ARN qui vont circuler dans tout l’organisme afin de réguler le fonctionnement des gènes en fonction de l’information qu’ils captent.

Et ces informations sont celles de notre environnement : notre alimentationla façon dont on gère le stressnotre activité physiquenos émotions.

Jusqu’à présent on considérait que tout partait de l’ADN qui codait pour l’ARN lui-même codant pour les protéines (et notre corps fonctionne essentiellement grâce à des protéines).

On pensait donc que nos gènes (ADN), avaient un pouvoir tout puissant de détermination sur notre vie, notre santé et que nous serions victimes de notre hérédité puisque nous ne choisissons pas nos gènes. Super, c’était la faute à l’hérédité !

L’épigénétique vient bousculer ces principes en démontrant que tout part de notre environnement qui donne des informations à notre ADN pour coder pour tel ou tel gène.

 

Epigénétique

Importance de l’environnement sur notre santé

Le Yoga du rire est une activité physique qui aide à réguler notre stress & nos émotions

 

Ça change tout car ça nous redonne un pouvoir et une responsabilité sur notre corps et notre santé.

Les choix alimentaires que nous faisons, les situations de stress que nous vivons et que nous ne savons pas gérer, les émotions que nous éprouvons en fonction de notre vécu influencent notre santé.

Et ça c’est de notre responsabilité !

La science vient de le prouver on ne peut donc plus se voiler la face.

C’est quand même rassurant de savoir qu’on peut agir pour rester en bonne santé.

Et vous, avez-vous déjà conscience de l’influence de votre alimentation, de vos émotions, du stress et de votre activité ou inactivité physique pour rester en bonne santé ?

Source

 Formation ydr gabs

"Rire ce n'est pas fuir la réalité, c'est plonger corps et âme en pleine existence"  Alexandre Jollien

Choisir de rire

Le Yoga du Rire est une pratique, pas un divertissement.

Chaque individu peut influencer son niveau de bien-être selon les efforts qu'il fait ou pas.

Notre organisme ne fait pas la différence entre un rire intentionnel et un rire spontané

On obtient les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques au bout de 10 à 15 minutes de rire ample volontairement soutenu. 

Un entraînement régulier est nécessaire comme n'importe quel apprentissage (sinon ce serait comme décider de courir sans jamais courir). 

S'entraîner permet aussi d'améliorer notre équilibre émotionnel.

Arbre ydr rose grand format web