Rire & Tonus Vagal

Le nerf vague est le nerf principal du système parasympathique (branche du système nerveux autonome) qui régule la fatigue et désactive les réponses anxieuses de notre corps.

Le système nerveux autonome contrôle de nombreuses fonctions de l'organisme qui ne nécessitent pas une pensée consciente, comme la digestion, la respiration, la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Il contient deux branches, le système sympathique et le système parasympathique, qui s'opposent l'un à l'autre pour maintenir une activité équilibrée.

Le système sympathique aide le corps à se préparer à une activité de haute intensité pour faire face aux demandes et menaces de l'environnement, tandis que le système parasympathique permet les activités de basse intensité telles que le repos et la digestion (Les réponses de l'organisme au stress et à la relaxation). Au fur et à mesure que nous vieillissons, l'équilibre du corps change au point que le système sympathique commence à dominer. D'où l'intérêt de renforcer notre tonus vagal !

Distribution nerf vague 1

Stimuler le nerf vague permet de garder en permanence des sensations de bien-être.

Chaque jour, de nombreuses situations nous mettent dans des états d’anxiété, de peur, d’incommodité avec des répercussions directes sur notre santé globale (physique, mentale, sociale). Ces sensations sont instantanément récupérées puis amplifiées par le nerf vague qui envoie au cerveau un message retentissant du style "Menace détectée". 

Le professeur Wolfgang Langhans du ETH Zurich et son équipe ont découvert il y a quelques années que le nerf vague est intimement lié à nos émotions. 

La stimulation du nerf vague avec un faible courant électrique via l'oreille semble rééquilibrer le système nerveux autonome chez les plus de 55 ans, ralentissant potentiellement l'un des effets du vieillissement, selon une étude publiée en juillet 2019 dans la revue Aging. Beatrice Bretherton de l'Université de Leeds et ses collègues suggèrent que cette thérapie pourrait aider à protéger contre les maladies chroniques auxquelles nous sommes de plus en plus sujets en vieillissant, comme l'hypertension artérielle, les maladies cardiaques et la fibrillation auriculaire. Les cliniciens s'intéressent depuis longtemps à la possibilité d'utiliser les courants électriques pour influencer le système nerveux. Le nerf vague, le nerf principal du système parasympathique, a souvent été utilisé pour la stimulation électrique et des recherches antérieures ont examiné la possibilité de l'utiliser pour traiter la dépression, l'épilepsie, l'obésité, les AVC, les acouphènes et les maladies cardiaques. 

Localisation du nerf vague

La pratique du Yoga du Rire stimule le système vagosympathique qui repose sur la proximité entre les cordes vocales et le nerf vague. La pratique régulière entraîne une augmentation de l'activité parasympathique et une diminution de l'activité sympathique, rééquilibrant le système nerveux autonome ainsi qu'une amélioration de mesures de bien-être (qualité de vie, humeur...) et du sommeil.

Le fait de cultiver des émotions positives, comme de profiter de bonnes relations sociales, avoir des instants de loisirs, des fous-rires et de la détente, permet une stimulation très bénéfique à notre nerf vague, les simples actions de dessiner un sourire sur un visage, de danser, de marcher, de nager… génèrent des changements métaboliques très positifs, changements que ce nerf immense, qui erre dans notre corps, capte instantanément et qui permettront l’envoi d’un message très concret à notre cerveau : « Tout est en ordre, nous allons bien ». (fonctionnement du nerf vague)

Source 1 / Source 2 / Source 3 / Source 4

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : Ven 09 août 2019

 Formation ydr gabs

"Rire ce n'est pas fuir la réalité, c'est plonger corps et âme en pleine existence"  Alexandre Jollien

Choisir de rire

Le Yoga du Rire est une pratique, pas un divertissement.

Chaque individu peut influencer son niveau de bien-être selon les efforts qu'il fait ou pas.

Notre organisme ne fait pas la différence entre un rire intentionnel et un rire spontané

On obtient les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques au bout de 10 à 15 minutes de rire ample volontairement soutenu. 

Un entraînement régulier est nécessaire comme n'importe quel apprentissage (sinon ce serait comme décider de courir sans jamais courir). 

S'entraîner permet aussi d'améliorer notre équilibre émotionnel.

Arbre ydr rose grand format web