Méditation active

Le Rire par Osho

Les rieurs

Cet article est publié avec l'autorisation de www.meditationfrance.com "Le portail web sur la spiritualité aujourd'hui"

Lorsqu'un enfant naît, la première activité sociale que l'enfant apprend ou peut-être n'est-il pas juste de dire: apprend, parce qu'il l'apporte avec lui, est le sourire. La première activité sociale.

En souriant, il devient partie intégrante de la société. Cela semble très naturel, spontané. D'autres choses viendront plus tard, lorsqu'il sourit c'est sa première étincelle d'être dans le monde. Lorsqu'une mère voit son enfant sourire, elle devient immensément heureuse... parce que ce sourire montre la santé, ce sourire montre l'intelligence, ce sourire montre que l'enfant n'est pas stupide, attardé. Ce sourire montre que l'enfant va vivre, aimer, être heureux. La mère est simplement enjouée.

Sourire est la première activité sociale et devrait rester l'activité sociale principale. L'on devrait continuer à rire durant la totalité de sa vie.

Si vous pouvez rire dans toutes les sortes de situations, vous deviendrez capable de leur faire face et cette rencontre vous apportera une maturité.

Je ne dis pas: "Ne pleurez pas". En fait, si vous ne pouvez pas rire, vous ne pouvez pas pleurer. Rire et pleurer vont ensemble, cela fait partie d'un même phénomène : celui d'être vrai et authentique.

Il y a des millions de personnes dont les larmes ont séché, dont les yeux ont perdu leur éclat, leur profondeur, leurs yeux ont perdu leur eau parce qu'ils ne peuvent pas gémir, ils ne peuvent pas pleurer, les larmes ne peuvent pas couler naturellement. Si le rire est estropié, des larmes sont également estropiées.

Seule une personne qui rit bien peut bien pleurer.

Et, si vous pouvez pleurer et rire bien, vous êtes vivant. L'homme mort ne peut pas rire et ne peut pas pleurer. L'homme mort peut être sérieux. Allez regarder un cadavre, l'homme mort peut être sérieux plus que vous ne pouvez l'être.

Seul un homme vivant peut rire, gémir et pleurer.

Ce sont les humeurs de votre être intérieur, des climats enrichissants. Mais, peu à peu, tout le monde oublie. Ce qui était naturel au début devient artificiel. Vous avez besoin de quelqu'un pour vous pousser dans le rire, pour vous chatouiller, alors seulement vous riez. C'est pourquoi tant de plaisanteries existent dans le monde. Le rire apporte la force. En fait, même le corps médical dit que le rire est l'un des médicaments les plus puissants dont la nature a doté l'homme.

Si vous pouvez rire alors que vous êtes malade, votre santé se rétablira plus vite.

Si vous ne pouvez pas rire, même lorsque vous êtes en bonne santé, tôt ou tard vous perdrez votre tonus et tomberez malade. Le rire apporte de l'énergie depuis votre source intérieure vers votre surface. L'énergie commence à couler, comme une ombre, le rire suit. L'avez-vous observé ?

Lorsque vous riez vraiment, pendant ces brefs moments, vous êtes dans un état de méditation profonde, penser s'arrête.

Il est impossible de rire et de penser en même temps. Ils sont diamétralement opposés: ou vous pouvez rire ou vous pouvez penser. Si vous riez vraiment, penser s'arrête. Si vous continuez à penser, le rire sera simplement un rire estropié.

Lorsque vous riez vraiment, le mental soudain disparaît. Pour autant que je sache, danser et rire sont les meilleures portes, les plus naturelles, les plus facilement accessibles. Si vous dansez vraiment, penser s'arrête. Vous allez indéfiniment, vous tourbillonnez et tourbillonnez et devenez un tourbillon: toutes les frontières, toutes les divisions disparaissent. Vous ne savez même plus où votre corps finit et où l'existence commence. Vous fusionnez avec l'existence et l'existence fusionne avec vous. Il y a un recouvrement de frontières. Et si vous dansez vraiment, sans contrôle, mais en laissant la danse vous contrôler, en lui permettant de vous posséder, si vous êtes possédé par la danse, penser s'arrête.

La même chose se produit avec le rire. Si vous êtes possédé par le rire, penser s'arrête. Et si vous connaissez quelques instants de non mental, ces aperçus seront la promesse de beaucoup d'autres récompenses à venir. Vous devez simplement devenir de plus en plus de la nature, de la qualité du non-mental. De plus en plus, penser doit être lâché.

Le rire peut être une belle introduction à un état de non mental. Dès l'instant où vous estimez que le sommeil s'en est allé, commencez à rire, ensuite ouvrez les yeux, cela donnera le ton à la journée.
Si vous pouvez rire tôt le matin vous rirez toute la journée.

Vous avez créé un effet de réaction en chaîne, une chose mène à une autre. Le rire mène à plus de rire. Pratiquement, j'ai toujours vu les gens faire exactement la chose inverse. Depuis tôt le matin, ils sortent du lit en se plaignant, sombres, tristes, déprimés, malheureux. Alors une chose mène à une autre et pour rien, ils se mettent en colère... C'est très mauvais parce que cela changera votre climat pour toute la journée, cela établira une tonalité pour la journée entière.

Essayez-le ! Commencez et terminez votre journée avec le rire et vous verrez que peu à peu, entre ces deux points, de plus en plus de rire monte.

Osho, Extrait de: A Sudden Clash of Thunder

 Formation ydr gabs

"Rire ce n'est pas fuir la réalité, c'est plonger corps et âme en pleine existence"  Alexandre Jollien

Choisir de rire

Le Yoga du Rire est une pratique, pas un divertissement.

Chaque individu peut influencer son niveau de bien-être selon les efforts qu'il fait ou pas.

Notre organisme ne fait pas la différence entre un rire intentionnel et un rire spontané

On obtient les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques au bout de 10 à 15 minutes de rire ample volontairement soutenu. 

Un entraînement régulier est nécessaire comme n'importe quel apprentissage (sinon ce serait comme décider de courir sans jamais courir). 

S'entraîner permet aussi d'améliorer notre équilibre émotionnel.

Arbre ydr rose grand format web