Stress : la méditation serait plus efficace que la relaxation

La méditation produirait des connexions nouvelles dans certaines régions de notre cerveau qui nous rendraient résistants au stress, selon des chercheurs américains. Et le yoga du rire est une méditation dite "active" ou dynamique.

La méditation nous rendrait résistants au stress

Des chercheurs américains ont démontré que la méditation de pleine conscience aidait notre cerveau à gérer le stress et ses conséquences, comme les problèmes inflammatoires.

Que se passe-t-il réellement dans notre cerveau quand on pratique la méditation ? Validée scientifiquement pour ses effets bénéfiques sur la santé, le traitement des états anxieux,dépressifs et inflammatoires entre autres, la méditation nous aiderait à lutter contre le stress.

Les chercheurs américains de la Carnegie Mellon University ont étudié les changements qui se produisaient dans le cerveau de 35 adultes chômeurs stressés lorsqu'ils suivaient des séances de méditation de pleine conscience.

Pour les besoins de l'étude, certains d'entre eux ont suivi un programme de méditation intensif durant trois jours pendant qu'un autre groupe a participé à des séances de relaxation sans méditer. Les 35 participants ont passé un scanner au repos 5 minutes avant de démarrer les programmes respectifs et après la pratique des trois jours. Des prélèvements sanguins ont également été effectués avant le début des séances et après quatre mois.

La méditation modifie le fonctionnement de notre cerveau

Au vu des scanners, les chercheurs ont observé que le niveau d'interleukine 6, un marqueur biologique révélateur de l'inflammation avait baissé chez les méditants. Pour les chercheurs, les modifications cérébrales liées à la méditation de pleine conscience produisent un marqueur biologique qui améliore la capacité du cerveau à gérer le stress et ses conséquences, comme les problèmes inflammatoires.

En revanche, les participants qui ont reçu le programme de relaxation n'ont pas montré ces changements cérébraux.

Ces résultats, publiés dans la revue Biological Psychiatry, soulignent à nouveau le phénomène selon lequel la méditation agit sur la capacité du cerveau de créer, défaire ou réorganiser les réseaux de neurones et les connexions de ces neurones.

Source : http://news.doctissimo.fr/Psycho/Stress-la-meditation-serait-plus-efficace-que-la-relaxation-46769?utm_content=buffer266ee&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

 Arbre ydr rose grand format web

"Rire ce n'est pas fuir la réalité, c'est plonger corps et âme en pleine existence"  Alexandre Jollien

Choisir de rire

Le Yoga du Rire est une pratique, pas un divertissement.

Chaque individu peut influencer son niveau de bien-être selon les efforts qu'il fait ou pas.

Notre organisme ne fait pas la différence entre un rire intentionnel et un rire spontané

On obtient les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques au bout de 10 à 15 minutes de rire ample volontairement soutenu. 

Un entraînement régulier est nécessaire comme n'importe quel apprentissage (sinon ce serait comme décider de courir sans jamais courir). 

S'entraîner permet aussi d'améliorer notre équilibre émotionnel.