La marche en pleine nature transforme notre cerveau

Marcher dans la nature

 

Le contact avec un environnement naturel est bénéfique à notre santé mentale et physique. Les bienfaits sont d’ailleurs visibles au niveau de notre cerveau. C’est ce que révèle une récente étude.

Gregory Bratman, un étudiant diplômé au Programme interdisciplinaire en Environnement et Ressources à l’Université de Stanford, a tout d’abord étudié les effets psychologiques de la vie urbaine. Dans une étude antérieure, lui et ses collègues ont constaté que les bénévoles qui avaient marché brièvement dans une partie verte et luxuriante du campus de Stanford étaient plus attentifs et plus heureux comparés aux bénévoles qui se promenaient à proximité d’un trafic urbain intense.

Gregory Bratman et son équipe ont réalisé ensuite une seconde étude qui visait à explorer les mécanismes neurologiques en jeu, notamment dans le cas de pensées obsessionnelles ou de ruminations mentales. Les ruminations mentales sont en effet observables via l’activité d’une zone particulière du cerveau : le cortex préfrontal subgenual.

L’analyse des flux sanguins dans cette zone et les réponses données à un questionnaire par des volontaires  ont permis de corréler le temps passé à marcher dans un environnement verdoyant avec le degré de rumination mentale et de bien-être.

Chaque individu qui s’est promené dans un cadre naturel (seul et sans musique) a affirmé avoir beaucoup moins de pensées négatives, une meilleure vision du présent et se sentait apaisé. La diminution du flux sanguin dans le cortex préfrontal subgenual a confirmé leur impression.

Ce qui n’était pas le cas des personnes ayant marché dans un cadre urbain.

Conclusion : à titre préventif ou si votre humeur est maussade, partez à la rencontre de la nature pour une marche ressourçante et déstressante. Vous en reviendrez plus heureux, concentré et créatif (le stress bloque la créativité et diminue la capacité à se concentrer).

Source

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 Arbre ydr rose grand format web

Choisir de rire

Le Yoga du Rire est une pratique, pas un divertissement.

Chaque individu peut influencer son niveau de bien-être selon les efforts qu'il fait ou pas.

Notre organisme ne fait pas la différence entre un rire intentionnel et un rire spontané

On obtient les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques au bout de 10 à 15 minutes de rire ample volontairement soutenu. 

Un entraînement régulier est nécessaire comme n'importe quel apprentissage (sinon ce serait comme décider de courir sans jamais courir). 

S'entraîner permet d'améliorer notre équilibre émotionnel.
 

 

×